LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Dim 11 Mai 2008 - 14:06

Il est un sujet qui me tient fortement à coeur et que j'aimerais bien aborder ici avec vous, qui êtes de tous horizons sociaux et culturels, voire multiculturels.
Certains membres de ce forum vivent au Maghreb et rencontrent souvent l'été ces jeunes d'origine maghrébine mais nés en Europs. D'autres sont eux-mêmes d'origine maghrébine et nés en Europe, et encore d'autres sont d'orgines occidentales.

J'aimerais bien que nous débattions de cette vision que nous avons tous de ces jeunes (deuxième et troisième génération) nés en Europe et qui sont souvent confrontés à un conflit socio-culturel.

J'ai pu lire que très souvent ces jeunes étaient mal perçus au Maghreb, voire souvent rejettés comme n'étant pas de la culture du pays d'origine.... pensez-vous que cela soit facile à vivre pour ces jeunes ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Dim 11 Mai 2008 - 15:38

J'essairais de développer plus tard mais ma première réflexion est de savoir l'attitude de ces jeunes qd ils débarquent au bled et je pense que le jugement que le locaux leur porte dépends fortement de leur comportement.
Revenir en haut Aller en bas
fatiha34
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 44
Localisation : Marsillargues - Hérault (34)
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Dim 11 Mai 2008 - 20:57

moi je suis née en France et qu'avais 15 ans, je suis allée en Algérie voir mes oncles et Tantes...avec les cousins et la famille, y a pas de soucis, ils sont trop contents de te voir...
Mais j'ai eu la malchance de recevoir un crachat sur mes pieds en m'entendant dire "sale immigrée"...j'ai été plus ou moins choquée car en France, on vous insultait en vous disant qu'il fallait que je reprenne le bateau pou rentrer chez moi mais c'était pas évident pour moi qui était née en France...Car chez moi, c'est en France et qu'en Algérie, on te traite de sale immigrée...c'est rageant...donc quand je serais riche....je m'acheterais une ile où tous les gens aimant son prochain sont les bienvenues...et cer sera là chez moi à Fatihaland...
Revenir en haut Aller en bas
http://madz.vpweb.fr/
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Lun 12 Mai 2008 - 8:06

Merci FAtiha pour ce témoignage qui doit faire remonter quelques mauvais souvenirs en toi.

Je peux te demander ce que toi tu ressens devant la nouvelle génération quand tu l'entrevois en France, mais également au Maghreb en vacances ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fatiha34
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 44
Localisation : Marsillargues - Hérault (34)
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Lun 12 Mai 2008 - 13:38

les jeunes que je vois sont des jeunes qui n'ont pas du tout perdu leur racine et qui ne s'identifie pas à la France mais à leur pays d'origine donc quand ils rentrent au bled, ils sont comme des poissons dans l'eau...
D'autres sont immergés complétement dans la culture française et qui ne s'identifie plus à la culture d'origine car ils ont un choix...donc pour eux ce sont des touristes dans leur pays d'origine...
et les autres, un peu comme moi, qui aiment les deux cultures, et qui est partout chez elle...
Revenir en haut Aller en bas
http://madz.vpweb.fr/
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Lun 12 Mai 2008 - 14:03

C'est une vision me semble-t'il peut être optimiste. Je n'ai pas la sensation que tout à chacun "arrive" à faire "ce choix" et que pour beaucoup d'entre eux il est difficile de se positionner. Mais qu'est-ce que j'aimerais que la situation soit telle tu la décris.

Par contre, j'aimerais bien que tu demandes à ton mari, récemment arrivé en France, comme lui, ressent cette situation et comment il perçoit la jeunesse d'origine maghrébine ici en France et en vacances au bled.

Mon mari, qui est tout juste arrivé en France, est très mal à l'aise avec cette jeunesse, ici en France, qu'il trouve trop souvent incorrecte, et au bled qu'il perçoit comme "colonialiste".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
missboussa
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1384
Age : 30
Localisation : cannes
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: a   Lun 12 Mai 2008 - 17:00

Moi je pense que certains jeunes nés en france ont un véritable problême d'identité, comme le faisaient remarquer Fatiha au bled ce ne sont que des "immigrés" et en france, ils sont perçus comme des étrangers également donc finalement où est leur place ?

Par contre, quand je rentre au bled et que je vois les jeunes qui sont nés en france, je n'ai pas du tout l'impression qu'ils soient traités différemments parce qu'ils sont "immigrés". Dans la ville de mon mari, jeunes nés en france, jeunes nés au bled se mélangent sans faire de différence. Peut-être grace au fait que de nombreuses familles ont au moins un père ou un frère qui vit en france.

Par ailleurs, mon mari en France ne fréquente pas du tout les jeunes nés en france car il les trouve irrespectueux, intolérants et un peu perturbateurs. Et il déplore vraiment le comportement de certains.
Revenir en haut Aller en bas
fatiha34
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 44
Localisation : Marsillargues - Hérault (34)
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Mar 13 Mai 2008 - 5:03

moi j'habite un village, les jeunes ne sont pas ceux que vous voyez à la télé...ce sont des jeunes qui sont bien éduqués par leurs parents, ils vont à l'école, ont des diplomes...ils sont bien intégrés car ils ont pas en groupe, ils sont bien mélangés...ils vont à l'école taurine...ils ne t'insultent pas comme le font certains jeunes de quartiers difficiles...(voie à la Zup de Nimes ou à la Paillade de Montpellier)...
Mohamed n'a pas de difficultés avec les jeunes de Marsillargues car ils sont trés polis de n'importe quelle origine qu'ils soient...bien-sûr vous avez deux ou trois petits canards boiteux (mais c'es pas obligé qu'ils soient d'origine maghrébine, il y en a qui sont d'origine espagnole ou français de souche) comme partout ailleurs mais là vu leur situation familiale vous comprenez (des parents qui s'en foutent complétement d'eux ou qui sont débordés et qui les laissent se faire tout seul alors qu'on a le devoir d'éducation).
La différence c'est là où on habite...on ne peut pas comparer une grande ville et un petit village...c'est pas du tout la même ambiance...
Revenir en haut Aller en bas
http://madz.vpweb.fr/
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Mar 13 Mai 2008 - 8:27

je ne suis plus toute jeune c'est clair mais je me souviens de mon adolescence et je la compare à celle que vit mon grand de 14 ans actuellement.
j'ai grandi dans un petit village tranquille, trois petits hlm qui se courent après au milieu de maisons, la campagne, le calme. à l'époque, les jeunes se comportaient très bien, étaient polis, serviables, jouaient tous ensemble, ne trainaient pas le soir dans les cages d'escalier. les pères de familles veillaient au grain, quelque soit l'origine. je me sentais maghrébine au milieu des miens mais j'avoue qu'à l'école, je faisais tout pour m'intégrer complètement: je parlais le français très bien, je m'interessais à tout ce que mes copines françaises pouvaient vivre au quotidien, j'oubliais en quelque sorte que j'étais d'origine magrhébine. ma nature réservée ne m'incitait pas à parler de ma culture. je ne mettais pas de henné tout simplement pour ne pas attirer l'attention, la curiosité. il faut dire que nous étions une petite minorité de maghrébins et nous avions du mal à trouver notre place, à nous fondre dans la masse. c'est une situation que j'ai trainé avec moi jusqua la fac. nous étions 5 magrhébins au milieu de français assez bourgeois. j'ai un peu oublié mes origines pendant cette époque.

par contre, dans les villes avoisinantes où les familles sont concentrés dans des quartiers assez importants, les jeunes maghrébins (puisque ce sont eux le sujet du post) se sentent un peu le c...l entre deux chaises. ils recherchent leur identité: ils ne se sentent pas tout a fait intégrés au milieu des français mais se sentent presque plus maghrébins quand ils rentrent au pays puisque ils sont qualifiés de immigrés.
j'ai connu aussi ce qualificatif quand je rentrais au bled. un sentiment de rejet en quelque sorte, surtout que je ne parlais que très peu l'arabe à l'époque. mais passé quelques jours, l'attraction est terminée, on se fond dans l'ambiance, on adopte un cadre de vie pour un mois, on devient de vrais petits magrhébins, on met des robes arabes. le jour du retour est assez hard: il faut redevenir la française d'origine maghrébine.


aujourd'hui, je pense que les jeunes assument mieux leur culture. ils sont fiers d'ètre des arabes et ce, malgré la montée du racisme. ils sont emprunts d'une force en eux qui les poussent à dépasser leur limite, en bien ou en mal. il y a ceux qui s'affirment professionnellement, d'autres le font dans le mauvais chemin en donnant raison aux stéréotypes. quoiqu'il en soit, les jeunes maghrébins cultivent la richesse de leur double culture d'une manière ou d'une autre. on trouve de tout comme partout ailleurs.
il y a le magrhébin qui a envie de réussir encore mieux qu'un français, prouver qu'il est aussi capable.
il y a le maghrébin qui utilise la victimisation en ne faisant aucun effort en rentrant dans la spirale des mauvaises actions. pour lui un arabe ne sera jamais reconnu. donc il utilise le moyen le moins adéquat pour s'imposer.
il y a le maghrébin qui renie complètement ses origines, jusqu'a bouder son pays pendant les vacances, éviter de cotoyer les arabes. j'en connais quelques uns et javoue que je ne suis pas fière de leur comportement: ils veulent faire plus français que le français de pure souche, jusqu'a annhiler complètement leur personnalité, leur origine, leur culture.
et puis il y a les maghrébins comme moi qui essaie d'allier les deux cultures, ne pas en privilégier une par rapport àl'autre. je reste arabe née en france avec une double culture pleine de richesse. le chemin a été long avant de se sentir ainsi. mon petit séjour au milieu des "apaches" comme on dit chez nous, y a été pour beaucoup.
quand je regarde mes enfants aujourd'hui, je pense qu'ils ne traverseront pas cette phase par laquelle je suis passée. ils ont des amis des deux cultures, sont très àl'aise. ils n'ont pas encore été confronté au racisme pour le moment. nous vivons dans un quartier à majorité étrangère. ce sont plutot les français qui se sentent un peu seuls mais qui se fondent volontiers pour certains. ils apprécient notre culture. peut ètre le font ils parce qu'ils se sentent en minorité! en tout cas, je ne rencontre pas de problèmes particuliers avec les français mais plutot avec les arabes. mais la, le contexte doit encore ètre apprécié: je suis seule avec deux enfants, pas d'hommes pour "faire peur" donc les arabes aiment bien quelquefois se sentir fort devant les "plus faibles".
d'ou mon besoin de quitter ce quartier ou la plupart des arabes se sont appropriés le "territoire", agissent comme des pachas, comme si c'étaient chez eux avant tout. je déplore de rencontrer des jeunes qui trainent tard le soir, qui insultent gratuitement, qui sont prèt à tout pour se faire remarquer. j'essaie de faire comprendre à mes enfants que ce n'est pas une façon de faire. je leur transmet l'éducation que jai eu, je la transpose tant bien que mal mais j'avoue que cette situation des jeunes dans les quartier dit sensibles révèlent un réel mal ètre.
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Mar 13 Mai 2008 - 16:29

J'ai personnellement été très attristée de lire certaines choses sur des forums marocains qui créent des clans, donnant un titre à ces jeunes et proclamant haut et fort qu'ils ne sont pas marocains. J'ai même pu lire quelqu'un qui proposait d'imposer à ce jeunes de vivre au minimum 6 mois au pays pour avoir le droit de conserver leur double nationalité, ceci dans un but d'intégration au pays et à la culture.

Je me mets à la place des ces jeunes et cela me fait mal, de savoir que je puisse être rejettée par mes origines et ma culture paternelle.... et de devoir jongler entre les deux cultures en fonction d'où je suis, au risque de perdre ma propre identité et mes propres repères.

Par ailleurs, j'ai pu voir le comportement de certains dans leur pays d'origine maghrébine et j'ai effectivement pu constater que certains avaient un comportement colonialiste, se prétendant supérieurs à leur congénères.

Aussi je me dis qu'il ne doit pas être toujours évident d'être issu d'une double culture et pourtant je pense que c'est une richesse immense si c'est bien exploité.
Je ne parle pas systématiquement des classes ouvrières ou issues des grandes zones HLM, mais comme l'explique Gazelle il semble évident que l'impact éductif et social soient des éléments décisifs de l'intégration au niveau européen. Mais qu'en est-il au niveau de l'intégration au niveau du Maghreb ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Jeu 15 Mai 2008 - 13:10

difficile de s'intéger au maghreb quand on constate un désintérêt presque total à l'égard de ces origines. à l'époque où j'étais jeune fille, nous partions tous les 2 ans au bled. c'étaient les vacances par excellence.

aujourd'hui, le phénomène est tout a fait différent. les parents rentrent la plupart du temps seuls, avec leur enfant encore mineurs. par contre chez les plus de 18 ans,l'attrait n'est plus le mème. ces jeunes préfèrent de loin passer leur vacances sur la coté ou à l'étranger tout simplement. il semble difficile d'évaluer, de constater, de se faire une idée de ce que peuvent ressentir ces jeunes lorsqu'ils sont dans leur pays d'origine.

je pense qu'ils ne se sentent pas nécessairement intégrés la bas et préfèrent conserver un statut de touristes passe partout en boudant leur pays, préférant d'autres destinations.

il y a biensur quelques cas particuliers: des jeunes qui n'ont pas la barrière de la langue (de plus en plus de maghrébins ne parlent pas leur langue maternelle), qui se sentent chez eux. tout dépend du cadre familial, de la situation géographique. un jeune issu du douar se sentira montré du doigt plus facilement qu'un jeune issu des grandes villes style alger, oran ou annaba. ce sont pour la plupart des villes assez européannisées donc plus proches de la france que connaissent les jeunes.

biensur,je me trompe peut ètre. en tout cas, je pourrais vous en dire plus a mon retour de vacances.
Revenir en haut Aller en bas
brigitte
*
*


Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 54
Localisation : st etienne france
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   Dim 18 Jan 2009 - 9:10

fatiha34 a écrit:
moi je suis née en France et qu'avais 15 ans, je suis allée en Algérie voir mes oncles et Tantes...avec les cousins et la famille, y a pas de soucis, ils sont trop contents de te voir...
Mais j'ai eu la malchance de recevoir un crachat sur mes pieds en m'entendant dire "sale immigrée"...j'ai été plus ou moins choquée car en France, on vous insultait en vous disant qu'il fallait que je reprenne le bateau pou rentrer chez moi mais c'était pas évident pour moi qui était née en France...Car chez moi, c'est en France et qu'en Algérie, on te traite de sale immigrée...c'est rageant...donc quand je serais riche....je m'acheterais une ile où tous les gens aimant son prochain sont les bienvenues...et cer sera là chez moi à Fatihaland...
la betise est humaine...helas de partout ils y a des gens stupides!! moi je suis française...c'est pas mieux..je me suis fait traiter de sales française et j'en passe...mais pour moi je fait la difference entres les gens bons et mauvais..bien sur que c'est pas drole a vivre mais on n'a pas le choix...quand tu auras ton ile... je te ferai sans doute un coucou si tu veut bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le conflit des cultures des jeunes arabes nés en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les bijoux à travers des timbres arabes
» Conflit dans l'ordinateur...
» Ateliers pour vos jeunes cet été
» Le magasin des Jeunes Dames
» Ketil Björnstad, La Société des jeunes pianistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: CULTURES & TRADITIONS :: LA VIE CULTURELLE-