LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Centres de formation des migrants tunisiens vers la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Centres de formation des migrants tunisiens vers la France   Lun 12 Mai 2008 - 13:46

Des centres de formation pour les migrants tunisiens vers la France
AP - Jeudi 8 mai, 17h58
TUNIS -
La France va investir près de 40 millions d'euros dans la création de centres de formation professionnelle en Tunisie destinés à préparer les migrants tunisiens qui iront travailler dans l'Hexagone, dans le domaine du bâtiment et des métiers de la mer, a rapporté jeudi la presse tunisienne.

L'ambassadeur de France à Tunis, Serge Degallaix, cité par "Le Quotidien", a détaillé mercredi soir les dispositions de l'accord signé fin avril lors de la visite du président Nicolas Sarkozy en Tunisie. Cet accord doit offrir chaque année à 9.000 jeunes Tunisiens, âgés de 18 à 35 ans et possédant des compétences dans 80 métiers différents, la possibilité de travailler en France pour des périodes déterminées. Il s'agit selon le président français de répondre à des besoins non satisfaits du marché du travail.

Parmi les métiers ciblés figurent notamment ceux ayant trait à l'arboriculture, de conducteur d'engins de travaux, d'ingénieur, d'informaticien et d'analystes. Le contrat de travail initial est de deux ans. Des accords existent déjà entre les deux pays, notamment la "carte compétence et talents" pour un permis de séjour en France de trois ans, renouvelable une fois. Les travailleurs saisonniers tunisiens, dont le contingent est fixé à 2.500, peuvent travailler pendant six mois par an et bénéficieront d'une carte pluriannuelle de deux à trois ans renouvelable.
Les étudiants, eux, pourront prolonger leur séjour jusqu'à 12 mois, au lieu de six actuellement, après la fin de leurs études, et obtenir un contrat de travail.

uant aux Tunisiens en situation irrégulière, ils pourront recevoir une aide au retour "pour rentrer chez eux dans la dignité", selon l'ambassadeur. AP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Centres de formation des migrants tunisiens vers la France   Sam 1 Nov 2008 - 18:37

La Tunisie reçoit 47 millions d’euros au titre du « développement solidaire »

La Tunisie et la France ont signé un accord portant sur les flux migratoires et la formation professionnelle. 47 millions d’euros ont été alloués sous forme de subvention.


La Tunisie et la France ont signé lundi des protocoles d’application de leur accord sur « la gestion concertée des flux migratoires et le développement solidaire » conclu lors de la visite du président Nicolas Sarkozy en avril à Tunis.

Ces protocoles couvrent essentiellement la formation professionnelle, « une priorité au titre du développement solidaire », pour laquelle 80 millions de dinars (47 millions d’euros) ont été alloués sous forme de subvention, a précisé l’ambassadeur de France à Tunis, Serge Degallaix.

« Nous avons le souci de mettre en œuvre certaines dispositions le plus rapidement possible », a indiqué à la presse Patrick Stefanini, secrétaire général du ministère français de l’Immigration.

Les protocoles signés lundi lancent, a-t-il dit, la mise en œuvre de l’accord-cadre conclu en avril, ratifié depuis par la Tunisie et qui sera soumis prochainement au parlement français. L’accord est un des premiers du genre à être signé par la France avec un pays d’Afrique du nord.

Les trois-quarts du montant de la subvention pour la période 2008-2011 serviront à former une main d’œuvre qualifiée dans le secteur du bâtiment (soudure, construction métallique) pour répondre aux besoins crées en Tunisie par le lancement des projets immobiliers par les groupes émiratis.

Il est aussi prévu une formation dans le secteur aéronautique, Airbus projetant de construire en Tunisie une usine devant créer 2.000 emplois, mais aussi du nucléaire. Près de 15 millions d’euros serviront au financement de projets en faveur de certaines régions à fort potentiel d’immigrants.

M. Stefanini a affirmé que la France était « engagée » pour augmenter les visas de circulation pour les Tunisiens et mettait l’accent sur l’immigration professionnelle. Tunis et Paris sont convenus de 77 métiers et leur accord ouvre globalement la voix à 9.000 travailleurs par an. Outre le « développement solidaire », leur accord-cadre porte sur la répression de l’immigration illégale, y compris la réadmission des personnes en situation irrégulière.

Qualifié d’ « exemplaire » par les deux parties, l’accord qui « cible des projets concrets », prévoit de « nouvelles facilitations de circulation des personnes entre la Tunisie et la France à travers une délivrance plus large des visas », selon le secrétaire général français du ministère de l’immigration, Patrick Stefanini.

Tout en ouvrant la voie à un contingent annuel de 9.000 Tunisiens pour travailler dans l’Hexagone selon les besoins du marché français, l’accord-cadre porte également sur la lutte contre l’immigration illégale et prévoit des mesures de réadmission des personnes en situation irrégulière.



D'après AFP-AP
28/10/2008 à 16:16

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Centres de formation des migrants tunisiens vers la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: VOYAGES ET DECOUVERTES :: TUNISIE :: Actualité de la Tunisie-