LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 la police verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le petit prince
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1411
Age : 49
Localisation : france
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: la police verte   Lun 16 Mar 2009 - 19:29

UNE NOUVELLE BRIGADE "LA POLICE VERTE






(d'Aix en Provence) Bennes à ordures qui débordent, tas de poubelles au pied des immeubles, déjections canines dans toutes les rues : la gestion des déchets dans le centre-ville d'Aix (300 jours de soleil par an, 140 monuments historiques) a des petits côtés napolitains. La mairie, elle, a opté pour la répression.

Dans le centre-ville, les conteneurs débordent en permanence. Il n'y en a pas assez : les habitants les jugent trop loin de chez eux et préfèrent abandonner leurs poubelles devant leur porte à n’importe quelle heure.

Daniel L’Huillier, président du Comité d’intérêt du quartier Cœur de ville livre une explication de cette pénurie :

« Les rues sont tellement étroites et encombrées par les terrasses qu’il n’y a pas de place pour ajouter des bennes. Personne ne veut les avoir devant chez soi. Et c’est délicat d’en mettre dans les rues les plus touristiques. »

Il suggère des conteneurs clos, qui limiteraient les désagréments et odeurs, mais la mairie ne croit pas trop au miracle. Jacques Garçon, adjoint au maire, délégué à la propreté urbaine, affirme ainsi :

« Je suis tout à fait ouvert à l’idée d’ajouter des bennes à ordures mais ça ne changera rien. Le problème ne vient pas de là. »

Jusqu’à 120 euros d’amende

Mais alors, d’où peut bien venir le problème ? Des « incivilités » répondent en chœur la Ville et la Communauté du Pays d’Aix. Et le coût de ces mauvaises habitudes s’élèverait, selon elles, à quatre millions d’euros par an pour les contribuables. Alors, après plusieurs campagnes de communication -dont les résultats se font attendre-, la mairie a décidé de passer à l’offensive.

« Dès 2009, les sanctions vont tomber », avertit Maryse Joissains Masini, députée-maire d’Aix-en-Provence dans un numéro spécial du journal municipal « Aix en dialogue » consacré aux « incivilités ». La facture promet d’être salée : 70 euros pour les déjections canines, 100 euros pour les poubelles sorties en dehors des horaires de collecte et 120 pour les tags.

« C’est une bonne chose », déclare Farid Ghazi, éboueur dans le centre d’Aix depuis douze ans : « Les gens ne respectent pas les horaires de collecte. Pour que la ville soit propre, il faudrait sans cesse qu’on repasse derrière eux », explique-t-il, tout en reconnaissant qu’il manque de bennes à ordures dans le centre historique.

Fouilles de poubelles par la brigade verte

La mairie va mettre en place une police verte chargée de verbaliser les personnes ne respectant pas le « Code de la rue ». Instauré en 2004, il impose de sortir ses poubelles entre 18 heures et 19 heures. Composée de six agents assermentés, la brigade sera opérationnelle en janvier. Hervé Eygazier, directeur de la police municipale, explique :

« Nos agents pourront fouiller dans les poubelles pour retrouver les propriétaires et leur mettre des amendes. Pas besoin d’autorisation. Une fois laissée sur la voie publique, la poubelle ne vous appartient plus. »

Mais comment mettre la main sur le coupable ? « Ce n’est pas difficile. On ne va pas jouer aux “Experts” et relever les empreintes digitales. On s’aidera du courrier et des documents personnels. Mais n’indiquez pas comment échapper aux contrôles », m’avertit-il. Daniel L’Huillier, le président du comité de quartier, se lamente :

« Nous avons tenté un système de ramassage spécifique pour le verre mais nous avons reçu des plaintes de restaurateurs inquiets de voir leur clientèle déserter à cause du bruit. Nous avons dû abandonner. C’est un vrai casse-tête. »

Quant au tri sélectif, il n’est même pas envisagé dans le centre-ville. Une fois de plus, le coût, l’exiguïté et le manque d’esthétique sont mis en avant. A Aix, aucune association ne milite pour cette cause. « Nous avons l’intention de faire de celle ville dont tout le monde rêve une référence en matière de propreté », indique Jacques Garçon, adjoint au maire. En attendant, les Aixois, eux, rêvent à des rues sans déchets.


source rue89
Revenir en haut Aller en bas
 

la police verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUETE] Changer la police de l'horloge
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» [Tuto] Changer la police du Nokia 5800 XM
» Etoile verte
» Bibliographie de la Bibliothèque Verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: CULTURES & TRADITIONS :: SCIENCES & NATURE-