LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophia
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 874
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Ven 14 Aoû 2009 - 11:35

Le Deglet Nour, un autre joyau du désert algérien

Zoom sur la production de dattes en Algérie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Deglet nour. Deux mots qui sont familiers aux amateurs de dattes qui savent qu’il s’agit du must en la matière. Ce joyau, c’est le Sahara algérien qui l’abrite. La production de dattes en Algérie est estimée à 200 000 tonnes et la majorité est consommée par les Algériens eux-mêmes.

L’Algérie, le pays aux multiples trésors. La formule peut paraître légèrement flatteuse, mais certainement pas pour les aficionados de la datte, ce célèbre fruit du désert. Le deglet nour est le nec plus ultra en matière de datte et l’authentique ne se trouve qu’en Algérie. De fait, cette catégorie se retrouve également en Tunisie, qui ne faisait autrefois qu’un avec l’Algérie, et quelques milliers de plants ont émigré, pendant la colonisation française, en Californie (Etats-Unis) et en Israël. Malheureusement, n’est pas deglet nour made in Algérie qui veut. « Fine, blonde, elle dégage une bonne odeur », explique Mohamed Salah Haddoud, le président-directeur général de la Société de dattes et des produits agro-alimentaires (Sodapal), dont le siège se trouve à Tolga (nord du pays). L’entreprise est chargée de la protection, du suivi des récoltes, de la sélection, de la transformation, du conditionnement et de l’exportation des fruits du palmier dattier, qui pousse dans le Sahara algérien.
Septième producteur mondial de dattes, l’Algérie exporte 15 000 tonnes chaque année dans tous les pays du monde via la France. C’est en effet là, selon le responsable de la Sodapal, qu’est acheminée 90% de la production algérienne pour être, entre autres, réexportée. Pourtant ce sont les Algériens qui sont les véritables consommateurs d’une production annuelle, toutes variétés confondues, estimée à 200 000 tonnes. Un dattier, qui donne ses premiers fruits entre l’âge de 7 et 10 ans est capable d’en produire jusqu’à 200 ans, voire beaucoup plus, fournit environ 35 kg de dattes par an. « Dans les années 60, l’Algérie exportait 30 000 tonnes, mais aujourd’hui la consommation nationale a triplé, sans compter les fuites aux frontières que l’on pourrait estimer à près de 10 000 tonnes », explique M. Haddoud. Aux frontières du Niger ou du Mali, par exemple, la datte sert encore de monnaie d’échange entre les populations qui la troque contre le bétail. Le troc va également bon train avec Lybie, la Tunisie ou encore le Maroc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les Algériens : de gros mangeurs de dattes

« Il existe un millier de variétés de dattes, car chaque noyau est une variété en soi. Le jardin d’un particulier peut en receler, à lui seul, trois ou quatre espèces différentes. » Elles ne sont néanmoins pas toutes propres à la commercialisation, une qualité, en plus de toutes les autres, que possède le deglet nour. Il n’en a pas toujours été ainsi. C’est seulement après la colonisation que cette datte demi-grasse a vu sa cote augmenter. Auparavant, les agriculteurs lui préféraient le sec mech degla qu’ils pouvaient transporter à dos de dromadaires et troquer avec le nord du pays et dans le Sahara. Et la petite quantité qu’ils cultivaient était réservée aux invités. « Quand le mech degla devient trop sec, il est transformé en une farine qui se consomme mélangée avec le lait. De même, le ghars, datte molle disponible uniquement sur le marché local, est transformé en une pâte que l’on mélange avec du blé moulu grillé, de la semoule et du beurre pour obtenir un gros morceau de datte confite ». Ce met, « conservable pendant un mois », aurait permis aux « moudjahidines pendant la révolution de 1954 à 1962 de tenir, avec un peu d’eau, sans rien manger d’autre, pendant 10 à 15 jours », indique Mohamed Salah Haddoud. Cette variété, étalée sur des clayettes, s’égoutte également pour produire du miel. Sa présence dans l’alimentation de base indique ainsi l’importance de la phoeniculture (culture des dattes) dans l’arboriculture fruitière en Algérie.
A l’étranger, le degla beida, datte blanche, sèche et lisse, est très appréciée en Afrique noire. Le fruit s’exporte ainsi vers toute l’Afrique de l’Ouest. Le tafezouine, cousin du deglet nour, est quant à lui très prisé dans les pays scandinaves vers lesquels il est exporté. La plupart des palmiers dattiers se trouvent dans le sud-est du pays entre Biskra (aux portes du Sahara) et Ghardaïa. Les premières dattes se récoltent d’octobre, pour les plus précoces, à décembre. Elles sont ensuite conservées dans des chambres froides. A noter que Tolga est le fief de la production de dattes en Algérie. Sur le plan national, le prix du kilo de déglet nour varie entre 2,3 et 2,5 euros - alors que les autres variétés sont au maximum à un euro le kilo- et le prix plancher à l’exportation s’élève à 2,6 euros. A ce prix, il est évident que ce ne sont pas les dattes qui remplissent les caisses de l’Etat algérien. Néanmoins, l’industrie de la datte en Algérie gagnerait à ce que l’on se penche sur sa transformation - une problématique souvent mise de côté - en confiseries, en miel, en alcool et autres douceurs qui rendent la vie un peu plus belle././
par Falila Gbadamassi.
Revenir en haut Aller en bas
Elise
***
***
avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Dim 23 Aoû 2009 - 13:07

J'adore ces dattes pour rompre le jeune ! Celles que je préfère sont celles qui sont bien mielleuses miammm
Revenir en haut Aller en bas
Sophia
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 874
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Dim 23 Aoû 2009 - 13:23

Elise a écrit:
J'adore ces dattes pour rompre le jeune ! Celles que je préfère sont celles qui sont bien mielleuses miammm


Mielleuses et transparentes... J'ai eu l'occasion de goûter les dattes des Emirats et d'Arabie saoudite et elles ne sont vraiment pas bonnes
Je n'aime pas trop celles de Tunisie non plus...
Revenir en haut Aller en bas
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Lun 24 Aoû 2009 - 19:43

je ne sais pas chez vous, mais cette année, je suis assez déçue par les dattes que lon trouve dans le commerce. sèches, avec des habitants (des douds pour celle qui connaissent ! lol), bref, pas super. jai encore leau a la bouche des dattes que lon cueille du coté de biskra, a dos de chameau. un régal!
Revenir en haut Aller en bas
Sophia
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 874
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Lun 24 Aoû 2009 - 20:29

Tout à fait d'accord avec toi gazelle, notamment celles de Carrefour, des pseudos dattes de Biskra

j'ai aussi acheté des tunisiennes, et une sur deux est pourrie, trop bien
Revenir en haut Aller en bas
le petit prince
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1411
Age : 49
Localisation : france
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Lun 24 Aoû 2009 - 20:58

je vois qu'il y a des connaisseuses!!! alors les filles quelles sont les dattes que nous devons acheter? car moi perso j'ai aucunes connaissances la dessus et j'avoue que les fruits secs j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Mar 25 Aoû 2009 - 11:37

C'est bien normal que les dattes que l'on trouve cette année soient un peu sèche, tout du moins celles que l'on trouve dans les supermarchés et autres épiceries qui s'approvisionnent dans les centrales d'achats. Tout simplement parce que la dernière récolte est de plus en plus éloignées. Les années précédentes on arrivait encore à trouver de jeunes dattes, mais cette année c'est encore trop tôt et les dattes que l'on achète, dans le meilleur des cas sont de l'année dernière, mais le plus souvent ont déjà un an et demie.

Dans le processus de vente des dattes, il faut savoir que celles-ci sont récoltées pour la plus grande majorité entre novembre et décembre. Une très grande partie de cette production est entreposée dans des frigos pour n'être vendues que l'année suivante en Europe.

Si vous voulez trouver de bonne dattes allez les chercher chez ceux qui reviennent du bled et qui vendent la récolte conservée pour ramadan.

Sinon pour les années à venir, je vous conseille ce que la grand-mère de mon chéri m'a expliqué. A la pleine saison des dattes (au bled bien sur) l'on dénoyaute des dattes et on les mets dans des briques de lait (type lait UHT) que l'on a bien sur préalablement lavé. On tasse suffisamment afin que l'air s'échappe et l'on peut garder ainsi ses dattes pendant plus d'une année sans que celles-ci sèchent ou perdent de leurs saveurs. .


Je voudrais juste revenir sur une petite réflexion de Sophia
Citation :
J'ai eu l'occasion de goûter les dattes des Emirats et d'Arabie saoudite et elles ne sont vraiment pas bonnes
Je n'aime pas trop celles de Tunisie non plus..

Autant les dattes des Emirats Arabes sont d'une autre qualité autant celles de Tunisie sont des deglets nour au même titre que celles d'Algérie. C'est un peu comme si tu comparait des pommes golden de France et d'Italie..... autant tu peux comparer des goldens à des granny smith ou autres, autant des goldens ressemblent à d'autres goldens et seuls la différence de chez certains producteurs pourra faire la différence.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jasmin
***
***
avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 45
Localisation : Saint-Etienne - El Kef (Tunisie)
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Mar 25 Aoû 2009 - 13:45

Je ne connais que les dattes Deglet Nour de Tunisie. Ravie d'apprendre qu'il y a les mêmes dattes Deglet Nour en Algérie. J'achète toujours des dattes Deglet Nour de Tunisie, première catégorie (quelques fois elles ont encore les branches). Je les trouve en grande surface (Auchan) et en grande surface orientale.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 874
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Mer 26 Aoû 2009 - 18:06

Je suis désolée mais les dattes des Emirats ne valent pas du tout et en rien les dattes algériennes, celles d'Arabie saoudite non plus, quant aux dattes tunisiennes, je maintiens, pour moi ce n'est pas la même chose...

Ce que je préfère faire, c'est les apporter en branches directement d'Algérie!
Revenir en haut Aller en bas
katoucha
*
*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 38
Localisation : Pas très loin
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Dim 13 Sep 2009 - 1:44

Moi j'aime beaucoup les dattes tunisiennes , tout est une question de goût et de saveur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Emna
***
***


Féminin
Nombre de messages : 172
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   Dim 13 Sep 2009 - 23:11

J'ai gouté des dattes du Maroc dernièrement et je trouve ça bof bof, nous on achète des dattes algériennes et parfois tunisienne mais mon mari préfère les dattes d'Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
moussadz
***
***
avatar

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 44
Localisation : algerie
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: re   Jeu 28 Jan 2010 - 10:14

on a souvent enttendu le mot "DEGLET NOUR" de partout en algerie ,de tunisie ,de maroc...etc ,les autorites de la wilaya de biskra avec la colaboration de ministere de l agriculture, des associations et un laboratoire viennent de rendre publique la descision que deglet nour ne peux pas etre d ailleurs que de la region de "TOLGA" a biskra et tout autre produit qui porte ce nom n est pas le meme a 100% ,car le produit a 100% doit avoir un environement (climat ,eau et terre...etc )comme celui de tolga alors que c impossible d avoir ca partout .
alors si qlq un te dis c'est deglet nour de touggourt ou de tozeur ou de timimoun ce n est pas vrais...lol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.algerieinfo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deglet Nour de Biskra (dattes algériennes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Expositions algériennes
» Télévision algérienne : cinq nouvelles chaînes
» Les races ovines d'Algérie
» perforation de controle des feuilles
» USTENSILES DES TRADITIONS CULINAIRES ALGERIENNES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: SPECIAL RAMADAN :: SPECIAL RAMADAN :: La cuisine de Ramadan-