LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Tunisie: Les Jeunes Immigrés de Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Localisation : France / Algérie
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Tunisie: Les Jeunes Immigrés de Retour   Mer 1 Aoû 2007 - 6:05

Tunisie: Les Jeunes Immigrés de Retour



Des bras se tendent, des youyous fusent et des yeux se mouillent malgré eux.

C'est l'ambiance qui règne à l'aéroport Tunis-Carthage et au port de La Goulette en cette saison, où petits et grands viennent accueillir les leurs. Des retrouvailles émouvantes sous un soleil bienveillant - même s'il tape fort en ces temps-ci - qui, en guise de bienvenue, réchauffe le coeur de ceux à qui il manque le plus.


Notre communauté à l'étranger est de retour au bercail pour le plus grand bonheur de bon nombre de parents, grands-parents, oncles et tantes

Un ressourcement pour les plus âgés, une opportunité pour les plus jeunes de tisser des liens avec la mère patrie.

1, 2, 3 soleil !

Ca y est. Ils y sont enfin ! Leurs pieds frôlent le sol du pays, lieu des petites histoires que leur racontaient leurs parents avant de s'endormir. Ces jeunes Tunisiens dits de la deuxième génération, nés le plus souvent sur la terre d'accueil, ont été bercés dans leur enfance, par un parfum de cette Tunisie qu'ils ne connaissent pas vraiment, mais dont ils se plaisent à nourrir l'image avec une tendre affection. Alors, aussitôt au bercail, ils s'offrent des bains de soleil et se gorgent les narines de jasmin. Les filles, elles, se couvrent de henné et ne ratent pas un mariage.

Autant de symboles de leur pays où ils se plaisent à vivre. Pour certains de ces jeunes Tunisiens, éduqués le plus souvent dans un moule occidental, s'identifier aux coutumes et moeurs de leur société d'origine est quelquefois difficile. Comment intérioriser les mille et une facettes de la vie en Tunisie, alors qu'on a passé un bon bout de sa vie à essayer tant bien que mal de s'intégrer dans la société occidentale d'accueil, toute intégration allant de pair avec une identification culturelle?

«Qui suis-je?»

Question philosophique, diriez-vous ? Certainement; mais c'est surtout une question à laquelle chacun de nous doit pouvoir apporter un élément de réponse.

Car depuis son plus jeune âge, le jeune Tunisien vivant à l'étranger est confronté à deux discours : celui du milieu familial qui lui inculque le système des valeurs du pays d'origine et celui du milieu extra-familial qui lui propose un tout autre. Et c'est avec cette ambivalence qu'il apprend à vivre, tiraillé entre deux univers culturellement différents. «J'ai vécu une adolescence difficile, je ne me sentais pas bien, ni ici (Tunisie) ni ailleurs (France)», se souvient Anis, 23 ans.

Satisfaire la «mère adoptive» sans pour autant fâcher la «mère génitrice», beaucoup y sont quand même arrivés, comme en témoigne Nadia, jeune avocate de 26 ans, née au pays de Voltaire. «Passé la crise d'adolescence, j'ai su faire une synthèse des deux cultures et j'ai pris le meilleur de chacune», dit-elle. Car côtoyer deux cultures peut aussi être une incroyable opportunité d'enrichir sa personnalité si au lieu d'opposer les différentes alternatives culturelles des deux pays, on arrive à en faire une synthèse. Une sorte de «best of» des deux modèles sociaux. Et là, le foyer familial joue un rôle crucial. «À la maison, il régnait toujours une ambiance tunisienne. On faisait le Ramadan, on célébrait les fêtes religieuses et nationales. Mais mes parents ne m'obligeaient à rien. Ils me laissaient le libre arbitre de décider si je voulais adhérer à leur mode de vie. C'est en ayant la possibilité de choisir que j'ai su me construire», ajoute Nadia. Et c'est bien là le secret de la réussite sociale de cette jeune avocate tuniso- française pour qui la culture d'origine a été progressivement acquise au lieu d'être vécue comme le vague code moral des parents.

«La patrie du sage, c'est le monde». Que dire alors quand ce monde devient un «petit village».

De retour dans leur pays d'origine, les jeunes immigrés sont d'autant plus contents de revenir que leur pays reflète la joie de vivre et la tolérance.

Un retour au bercail qui approfondit chez eux le sentiment d'appartenance à un pays ouvert et moderne.


source:http://fr.allafrica.com/stories/200707301132.html

_________________

"le désert n'est pas silencieux , il parle aux gens qui l'écoutent"
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-maghrebine.clictopic.com
bédouine
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1461
Age : 56
Localisation : seine-et-marne
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Emouvant   Mer 1 Aoû 2007 - 10:11

Très émouvant ton message. Il me semble que beaucoup de ces jeunes ont du mal à trouver leur place, tant en Tunisie qu'en France, ils ne sont jamais vraiment à leur place. Ca doit être difficile pour eux, d'autant que beaucoup viennent avec leurs parents pendant 2 mois en Tunisie, à la rentrée scolaire, ils doivent être complètement en décalage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tunisie: Les Jeunes Immigrés de Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour en arrière...Du temps de mes jeunes années !!! MDR !!!
» Coupe de Tunisie [Tirage au sort des catégories de jeunes et des espoirs]
» Enfants immigrés difficiles: éthique et dilemmes en primaire
» la jeunesse d'hier et d'aujourd'hui : en Tunisie
» nos rues ici en Tunisie sont elles devenues dangereuses.....????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: VOYAGES ET DECOUVERTES :: TUNISIE :: Actualité de la Tunisie-