LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Projet "mémoires d'Algérie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Localisation : France / Algérie
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Projet "mémoires d'Algérie"   Jeu 12 Avr 2012 - 18:40

Projet " Mémoires d'Algérie"

COMPRENDRE LE PROJET

Mémoires d’Algérie est un musée numérique en devenir, lancé le 19 mars pour le cinquantième anniversaire des accords d’Evian. Des témoignages et archives personnelles inédites sont rassemblés, ainsi que des archives de l’armée française et des notes de renseignement des services français. De nouveaux documents seront régulièrement ajoutés jusqu’au 5 juillet, date de l’Indépendance algérienne.

Dans les archives publiées, nous avons décidé d’anonymiser certains noms dans les documents, principalement dans les comptes-rendus d’interrogatoires. L’utilisation très répandue de la torture doit pousser à la plus grande prudence quant aux faits rapportés dans ce cadre. Les “aveux” ne constituent pas des faits, encore moins des preuves. De même, les comptes-rendus d’opération et les notes de renseignement doivent être lus en gardant en tête qu’ils sont produits par l’une des parties dans un contexte de guerre.

Pour continuer à se développer, pour permettre à chacun d’explorer sa guerre d’indépendance, Mémoires d’Algérie a besoin de votre soutien. Vous pouvez nous envoyer vos témoignages et archives personnelles. Vous pouvez aussi devenir mécène de Mémoires d’Algérie et contribuer à pérenniser ce projet à hauteur de vos moyens. Pour plus d’informations, contactez-nous.

Mémoire d’Algérie vous permet de naviguer au coeur des documents via deux entrées principales : “carte” et “timeline”. Elles ont en commun une frise chronologique divisant les huit années de la guerre en six grandes périodes historiques et permettant de filtrer les documents par période.

Sur l'entrée "carte", en cliquant sur un point lié à une ville, le nombre précis de documents s’affiche et vous avez la possibilité d’y accéder. Vous basculez alors sur le mode “timeline”. Sur le mode "timeline", des informations plus précises relatives à chaque document s’affichent : thèmes, dates, noms ou villes cités. En un clic, vous pouvez consulter individuellement chacun de ces documents ainsi que les médias qui y sont associés (images, sons). Utilisez la borne Facebook, sous chaque document, pour commenter et les partager sur les réseaux.


Je trouve ce projet très intéressant, avec la possibilité de consulter une multitude d'archives qu'elles soient militaires, personnelles ou administratives.Des témoignages parfois très bouleversants.Vous avez même la possibilité de témoigner ou d'envoyer vos documents.

http://memoires-algerie.org/map/all/

_________________

"le désert n'est pas silencieux , il parle aux gens qui l'écoutent"
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-maghrebine.clictopic.com
Sarah
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Localisation : France / Algérie
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Projet "mémoires d'Algérie"   Jeu 12 Avr 2012 - 18:47

Voici ci dessous un des témoignage que vous pourrez trouver sur mémoires d'Algérie

Voici une histoire vécue par un Algérien en 1951. Pour des raisons évidentes, l'identité des personnages a été changée.

Hocine le jardinier était « un très bon jardinier fleuriste », selon l’avis bienveillant de l’administrateur de la commune mixte de Cap Aokas chez lequel l’Algérien était employé depuis la nuit des temps. Toute la famille du fondé de pouvoir était aimable avec lui parce qu’il s’acquittait de sa tâche avec conscience et déférence, avec simplicité et aptitude reconnue.

La satisfaction mutuelle ressentie par l’horticulteur et ses patrons était devenue, au fil des années, presque de l’amitié. En tout cas, cette sympathie leur donnait parfois l’occasion de rire ensemble à une anecdote... Dans le village, tout le monde connaissait Pierrot Chambon, un Français de souche italienne qui avait choisi de vivre en vagabond. Sale, toujours aviné, souvent fauché, il promenait sa carcasse dans les artères du bourg en apostrophant les passants – surtout ses compatriotes – pour les railler ou les injurier. Son vocabulaire était pauvre comme lui, mais il l’avait enrichi d’un nombre incalculable de mots grossiers qu’il débitait à tout-va au hasard de ses rencontres avec les Européens.

Un jour d’été, au début de l’après-midi, le pochard passa sous le balcon de l’administrateur qui prenait un bol d’air tout en suivant de sa balustrade le travail de Hocine qui arrosait les plantes. Apercevant le haut fonctionnaire, Pierrot s’arrêta net et, d’un coup, sortit de ses gonds. De sa voix haut perchée et pâteuse, il commença à déverser un flot d’insanités au milieu d’une pluie de postillons qu’il projetait rageusement. Incommodé par ce spectacle lamentable et ces propos outrageants pour son patron, Hocine courut vers l’ivrogne et lui colla une gifle en lui demandant de passer son chemin. Le poivrot s’en alla aussitôt sans demander son reste. Une minute après, l’administrateur fit venir le jardinier dans son bureau et lui tint à peu près ce langage : d’un ton sans équivoque : «Hocine, ce que tu viens de faire est intolérable ! Sais-tu que tu viens de gifler un Français. Pour te punir, je t’inflige dix jours de mise à pied. Et ne t’avises plus jamais de porter la main sur une personne de ma race !» Hocine n’en croyait pas ses oreilles. Cette «gifle» reçue en plein cœur était autrement plus douloureuse que celle qu’il venait d’administrer à un clochard pour défendre l’honneur offensé de son patron. Son cœur se serra et quelques larmes perlèrent à ses yeux. Pour le colon, le dernier des Français était plus respectable que n’importe quel Algérien. Mais de pleur en fleur, le jardinier verra un jour le soleil de l’indépendance se lever sur son jardin. Il recouvrera sa dignité. La vraie dignité. Celle d’un homme de race libre...

_________________

"le désert n'est pas silencieux , il parle aux gens qui l'écoutent"
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-maghrebine.clictopic.com
sahelienne
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1039
Age : 50
Localisation : PACA, France
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Projet "mémoires d'Algérie"   Lun 16 Avr 2012 - 13:47

Merci Sarah pour ce lien, je n'avais pas vu.

_________________
sahelienne


sousse, ksar ouled soltane, zaafrane, bizerte, cap blanc, nous
Revenir en haut Aller en bas
Sarah
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Localisation : France / Algérie
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Projet "mémoires d'Algérie"   Mer 10 Oct 2012 - 6:09

Le projet grandi !!!!
D'autres documents et témoignages à découvrir

http://memoires-algerie.org/map/all/

_________________

"le désert n'est pas silencieux , il parle aux gens qui l'écoutent"
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-maghrebine.clictopic.com
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Projet "mémoires d'Algérie"   Mer 10 Oct 2012 - 9:11

Pour celui qui veut comprendre cette histoire, ce projet est une mine d'informations et de témoignages.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet "mémoires d'Algérie"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Projet "mémoires d'Algérie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Projet 636 Kilo Algérien
» Emissions d’Algérie en billet avant 1962
» Timbre d'Algérie
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» Dossier : Vekoma WDI Projet n°389 Steel Looper Custom MK-1200 (SMM2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: CULTURES & TRADITIONS :: UNE PAGE DE L'HISTOIRE-