LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 Les roses de sable de Rgim Maâtoug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Les roses de sable de Rgim Maâtoug   Mer 31 Oct 2007 - 6:26

La Rose de Sable



Il est rare qu’un visiteur ou un logement de Tunisie n’aient fait l’acquisition de ce petit bijou minéral qui vient du fond du désert : la rose de sable.

Mais qu’est-ce qu’une Rose de Sable (ou Rose des Sables) ?
Comment détecte-t-on celle-ci ?
Comment procède-t-on à leur extraction ?

C’est du côté de Rgim Maâtoug, dans le sud tunisien, que nous allons entrer dans le secret des roses de sable.

Objet décoratif que l’on retrouve sur tous les étales des souks touristiques, dans toutes les valises de visiteurs de ce beau pays, et
dans toutes les cours des maisons tunisiennes, la rose de sable est le fruit d’un cycle géologique qui demande parfois des millénaires.


La roche ressemble à une plante ; elle change de forme et de taille avec le temps. Pour sa transformation trois facteurs sont nécessaires, l’eau provenant de lacs salés, du sulfate et du calcium.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Les roses de sable de Rgim Maâtoug   Mer 31 Oct 2007 - 6:32

QU'EST-CE QU'UNE ROSE DE SABLE ?


Petite leçon de géologie :

La rose des sables est une roche évaporitique formée par la cristallisation de minéraux solubles et dont la disposition rappelle les
pétales d’une rose. La formation des roses des sables provient de l'évaporation d'eau infiltrée. Ces cristallisations sont très souvent rencontrées dans les terrains tendres comme le sable ou l’argile et principalement dans les déserts.

Le principal minéral concerné par ce processus est le gypse (sulfate de calcium) mais également de baryte (sulfate de baryum).

Les zones favorables sont donc les zones de rift continentaux (Mer Morte), les zones de bassins intra cratoniques, les lacs, les zones de collision, les bassins fermés où stagnent les eaux.

Ils consistent en des lacs en région aride ou semi-arides, des lacs
temporaires (sebkla) ou des bassins partiellement ou totalement confinés comme la Mer Morte, les grands lacs salés de comme le Chott el Jerid en Tunisie. Les minéraux se déposent de manière concentrique, avec les plus solubles au centre.

Les apports d'eau se font par précipitations atmosphériques et eaux
souterraines. Les fluctuations du climat influent à long terme sur la
précipitation des minéraux.


La rose de sable met des centaines voire des milliers d’années pour se constituer. Elle a donc besoin d’un milieu chaud et humide pour se transformer. Le processus commence avec les cristaux de sable. A partir de la cristallisation et de la sédimentation, le gypse se forme et devient lumineux avant de s’endurcir et de donner des paillettes. Au fil du temps, de petites lamelles apparaissent et le gypse prend la forme d’une rose. Les lamelles tout en changeant de forme s’agrandissent et évoluent. La rose est constituée mais cessera de grandir et de se transformer à partir de son extraction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Les roses de sable de Rgim Maâtoug   Mer 31 Oct 2007 - 6:39

Comment Détecte-t-on et extracte-t-on la rose de sable ?




Revenons dans le Sud tunisien, c’est donc sous un soleil de plomb que des hommes plongent littéralement au cœur du désert (d’où leur surnom de « plongeurs des sables ») dans les dunes de sable pour extraire ces roses de sable. C’est un dur labeur mais également un métier qui demande un œil exercé pour détecter et lire dans l’étendue du sable.

Au commencement c’est donc le regard : il s’agit de faire un repérage, se promener dans le sable et détecter les endroits où les cristaux de sable sont plus lumineux que d’autres. Plus les cristaux sont lumineux et plus le sous-sol est riche en rose de sable. Reste plus qu’à en percevoir la qualité et l’abondance de la récolte : et là tout dépend du hasard car effectivement certains gisements contiennent des roses d’une grande beauté, d’autres au contraire proposent des rose de moindre qualité, avec peu de lamelles et
beaucoup d’argile.


Extraire les roses des sables est un métier très difficile dans la mesure où le « plongeur des sables » doit creuser pendant des jours entiers avant de tomber sur un filon et que la saison la plus propice étant l’été, il doit travailler sous des températures avoisinant les 50° C.Le risque d’éboulement n’est pas à éliminer non plus et les vipères des sables et scorpions sont le quotidien de ces plongeurs des sables avec qui ils partagent cet espace.

Le gisement se constitue généralement de plusieurs couches, entre trois et cinq couches : la première couche, la plus fine, constituée de roses de petite taille, les couches suivantes seront plus épaisses et constituées de roses de grande taille.

On rencontre dans les souks du Sud tunisien des roses de différentes
teintes, celle-ci renseignant sur la provenance de la rose de sable. Les roses de Rgim Maâtoug sont jaunes, celles d’El Faour sont marron, alors qu’à El Borma et Borj El Khadhra, les roses sont rouges, semblables à la couleur du sable de ces régions.


Les formes sont très variables et la taille et le poids également. La plus grosse rose des sables, découverte sur le sol tunisien, sur la route de Rgim Maâtoug pesait 8 tonnes.



Désormais, lorsque vous sillonnerez les berges du Chott el Jerid ou flânerez dans les souks, vous verrez la rose des sables autrement : comme le travail de la nature, de milliers d’années et le travail forcené des ces « plongeurs des sables ».








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les roses de sable de Rgim Maâtoug   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les roses de sable de Rgim Maâtoug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose des sables
» Fabriquer ses roses en papier
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» NOUVELLE TECHNIQUE POUR FAIRE DES ROSES SPLENDIDES
» Pétales de roses cristalisées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: VOYAGES ET DECOUVERTES :: TUNISIE :: Voyage et Découverte de la Tunisie (ses régions et traditions)-