LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 9:45

Ayant moi-même eu le plaisir d'approcher de près les relations qui peuvent naître entre un chamelier et son dromadaire, j'ai été très émue par cet article paru dans Aujourd'hui Le Maroc

Et quelle meilleure approche pour parler de ce métier, de cet amour, de cette passion entre les chameliers et leur monture.



Citation :
Portrait : Ali Taqui, le passionné du dromadaire

Depuis plusieurs années, Ali Taqui est éleveur de dromadaires. Une source de vie, mais aussi une passion. Ali est toujours aux petits soins pour son compagnon le plus fidèle.

Il s’appelle Ali Taqui et est originaire du Sud marocain où il a passé une grande partie de sa vie avec les dromadaires au point d’en devenir l’ami intime. Pour lui, l’élevage de ces animaux n’est pas seulement un gagne-pain, mais avant tout, un honneur et un prestige.

Ce natif d’Alhagouniya (100 km au nord de Laâyoune), en 1958, ne s’est jamais séparé des traditions sahariennes. Etre propriétaire de dromadaires réfère au statut social de la personne, et malgré les changements intervenus aux niveau des coutumes locales, avec notamment la sédentarisation de la population nomade, l’élevage du dromadaire continue d’être considéré comme source de fierté.

Ali Taqui s’occupe en personne de son troupeau. Son programme quotidien commence avec le lever du soleil. La quête du pâturage est entamée dans le Sahara qu’il connaît par cœur. Ali ramène avec lui ses provisions, car il ne rentrera qu’au coucher du soleil, l’heure du retour au point de départ dénommé localement Marah. Et pour passer une nuit tranquille, Ali doit s’assurer que les dromadaires sont en sécurité, et empêcher les plus «entêtés» d’entre eux, notamment le chef du troupeau.
A minuit, Ali doit se réveiller de nouveau. Cette fois-ci, pour traire les chamelles. À en croire ce chamelier, les chamelles offrent leur lait avec générosité après s’être bien reposées.

Après sa longue cohabitation avec les dromadaires, Ali est totalement convaincu que ces animaux partagent les mêmes émotions que leur maître. D’après lui, si celui-ci prend peur, les dromadaires réagissent en conséquence et prennent sa défense. Ils peuvent même, parfois, prévenir leur maître d’un danger imminent en dirigeant leur cou vers sa provenance. Ils se mettent alors debout invitant leur maître à quitter les lieux. Ce dévouement fait des dromadaires les compagnons les plus fidèles et les plus aimés des Sahraouis.

Ali ajoute : «Le dromadaire dispose d’une très bonne mémoire. Il s’abreuve du puits ou sa mère s’est abreuvée, quand il n’était qu’à l’état embryonnaire. Cet animal se souvient de l’empalement d’un puits, vingt ans après y avoir bu. Et si une chamelle est vendue à des milliers de kilomètres, elle revient tôt ou tard vers son premier propriétaire».
Pas de doute, pour ce chamelier, les dromadaires n’ont plus aucun secret. Il peut, aujourd’hui, connaître facilement l’état «psychique» de cet animal à travers ses cris et les bruits qu’il émet.

Selon lui, le dromadaire émet sept sons différents adaptés aux circonstances. De ce fait, il existe un lexique spécifique pour chaque état. Quelques exemples : l’affection «you hanen», la joie «you zemzem», une chamelle qui protège son petit «tou berbekh», un mâle qui protège ses femelles «yahder», dominé ou subissant une défaite «yarghi». Dans son
troupeau composé de 32 dromadaires et de 20 chamelles, Ali garde toujours un dromadaire de course, un de selle, et un mâle reproducteur.
Cet éleveur veille à ce qui ses enfants partagent sa passion et n’abandonnent jamais les dromadaires, et surtout qu’ils sont conscients du rôle de ces animaux.

Les héritiers doivent préserver ainsi cette culture et la perpétuer. «L’observation quotidienne des dromadaires nous montre comment être résistant, intelligent, calme et efficace», affirme Ali. L’homme sahraoui, qui s’est lié à cet animal appelé «Le navire du Sahara» («Safinatou Assahrae»), pour ses capacités d’endurance au cours des longs trajets du désert n’est pas prêt de d’abandonner le gouvernail.
Le 23-11-2007

Par : Mohamed Laâbid
DNCR à Laâyoune

_________________
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 11:38

Merci de nous avoir fait lire cet article!!
Je retrouve bien dedans l'amoiyr de mon ami Samir (qui fait chalmelier qd il va a Merzouga au Maroc) Il en a 2 qu'il adore c Bob et jimi (bobo Marley car il est presque noir et Jimi endricx ) ça je sais pas pourquoi)

les voila avec Samir!!!
Revenir en haut Aller en bas
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 13:13

Cet article est étonnant. Il nous révèle tout un univers des dromadaires que l'on ignore. Etre chamelier ne s'improvise pas. C'est comme un don qui se transmet. Le sens de l'écoute, la connaissance de l'animal, la cohabitation nécessaire, l'amour de son travail...Tout cela se ressent au travers de cet article.

Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'approcher des chameaux pendant mon séjour en Algérie. C'était du côté de Biskra. On était alllé chercher des dattes fraiches. Je n'avais jamais vu de chameau de ma vie. J'ai voulu m'arrêter et prendre des photos. j'ai même pu étre photographiée à côté d'eux. J'appréhendais leur réaction mais j'ai vite été rassurée. ils n'ont pas bougé. C'était impressionnant. J'en garde un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 14:33

Ho les dromadaires sont relativement calme pas grand chose pour s'approcher d'eux et mm les monter!!Sauf qd un mâle est en rute la il est assez énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Odysséenne
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 70
Localisation : MONS - BELGIQUE
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 15:24

très bel article
je n'ai plus pu faire de méharée depuis longtemps mais mon premier contact avec les dromadaires est resté gravé dans ma mémoire.
C'était en 1972 et j'ai fait la traversés du Chott El Djerid à dos de méhari...pendant 3 jours ! (oui, une fois de plus, je fais un peu "ancien combattant", désolée)
A l'époque pas de routes, pas de 4 x 4 pour faire les excursions avec les hôtels modestes où je me rendais (seul le Club Med avait des 4 x 4 à l'époque et à Djerba, il n'y avait que la route de bord de mer et...30
hôtels !)
Nous étions 8, dont 3 chameliers qui nous ont appris à nous occuper de nos montures
Mis à part de sérieuses courbatures (5 h par jour à dos de chameau...évidemment j'étais jeune), j'ai gardé un souvenir superbe de mes conversations et de la philosophie de vie des chameliers
C'est sûrement de là qu'est venu mon amour de la Tunisie mais surtout des tunisiens.
J'ai refais deux méharées par la suite et les nuits dans le désert avec les chameliers et les animaux sont parmi les plus belles expériences de vie qu'on peut connaître selon moi
Il y a un dromadaire qui passe les nuits sur le terrain près de la villa que nous louons à Zarzis.
Il m'arrive souvent d'aller le saluer tôt le matin vers 7 h. Cet animal est apaisant je trouve.
Vive les dromadaires, les chameliers et les bédouins !
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 15:50

Pour celle qui me connaissent, vous le savez bien, pour les autres, apprenez que j'ai vécu à Douz (Portes du désert tunisien) et que Samir mon mari était à l'époque chamelier et guide saharien.... j'ai donc tout naturellement vécu avec des dromadaires à côté de la maison. J'ai appris grace à Samir à appréhender ses grosse bêtes et à les aimer (à les craindre aussi sur certaines périodes et dans certains cas). C'est vrai que la complicité qui peut naître entre un dromadaire et son chamelier est vraiment particulière.

Quand j'ai connu Samir lors de ma toute première méharée, il avait plusieurs dromadaires, mais surtout un avec qui il avait un lien particulier. Il ne vivait ne dormait qu'avec cet animal : se couchant, une fois toute le monde endormi, les animaux entravés et nourris, au creux de Alex (le nom du dromadaire).
Quand Alex s'échappait pour courrir les chamelles, Samir savait le retrouver, reconnaissait SES traces et pouvait parcourir des dizaines de kilomètres sans le perdre. Cela m'a toujours impressionné.


Puis nous avons eu AlexII et enfin Djoujou...... Je n'ai pas vraiment connu AlexII, car il a été malheureusement très vite malade et Samir a du s'en séparer, mais j'ai pu comprendre avec djoujou cette complicité avec un animal de cette taille. C'est un animal très joueur et très intelligent....


Voici Alex II


Je vous présente Samir et Djoujou



_________________
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Dim 25 Nov 2007 - 16:32

J'aurais le droit de bisouter djoudjou qd je serais la????
Revenir en haut Aller en bas
fatiha34
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 44
Localisation : Marsillargues - Hérault (34)
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Lun 26 Nov 2007 - 7:28

Chauque soir Elias et moi nous allions salué le dromadaire du voisin qui avait travaillé toute la journée à la station...
son regard était apaisant et il inspirait la confiance...
les dromadaires sont majestueux avec leur marche nonchalante...
et quelle magie de voir les chameliers les guidaient comme s'ils ne faisaient qu'un avec l'animal...il y a tellement de complicité.
Elias n'a pas peur, on a l'impression qu'il a toujours connu le dromadaire...c'est un vrai merzoughi.
la prochaine fois, on fera une méharée en Famille...

Fatiha34
Revenir en haut Aller en bas
http://madz.vpweb.fr/
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Jeu 29 Nov 2007 - 7:18

J'ai déjà connu des chameliers qui travaillaient dans le désert avec
tout un troupeau de chamelles.... et vraiment c'est particulier ce
sentiment qui peut exister entre eux et leur bêtes..... Et alors dès
qu'il y a un petit qui naît c'est fabuleux.... et si celui-ci est en
difficulté, le chamelier va tout faire pour le sauver, voire le nourrir
avec passion, le réchauffer la nuit, etc....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Jeu 29 Nov 2007 - 17:59

Super ce que tu dit la Marzou ça doe une autre image du chamelier!!!! (comme les touristes pensent)
Revenir en haut Aller en bas
falbala
**
**


Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 45
Localisation : lille
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Jeu 29 Nov 2007 - 19:21

vous avez beaucoup de chance !
moi j'en ai pas vraiment approché.mais cet étè je suis allée du coté de fes
et j'ai pris quelques photos
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 51
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Ven 30 Nov 2007 - 19:02

IL faut aller dans le sud Tunisien Marocain ou Algerien pour voir les "vrais" dromadaires !!
falbala je te conseile de faire une petite méharé mm d'une nuit dans le desert c super géant!
Revenir en haut Aller en bas
falbala
**
**


Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 45
Localisation : lille
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Lun 3 Déc 2007 - 15:40

waou!! ça fait rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Leela
****
****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 494
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Lun 3 Déc 2007 - 17:08

NINA a écrit:
J'aurais le droit de bisouter djoudjou qd je serais la????
et moi Samir ???

Marzou


blague dans le coin, c'est super, ces infos

Revenir en haut Aller en bas
bédouine
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1461
Age : 56
Localisation : seine-et-marne
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Le chamelier... suite   Mar 4 Déc 2007 - 14:45

Marzou, je suppose que tu sais comment on fait coucher un dromadaire ?
Pour rire, j'aimerais savoir si vous avez une idée, lol ?

Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   Mar 4 Déc 2007 - 15:24

Je ne comprends pas très bien le sens de ta question. Tout ce que je peux te dire c'est que pour se faire obéir du dromadaire (dressé, donc non d'élevage pour la viande) les chameliers imitent le bruit du serpent pour les faire s'abaisser. Certains donnent un léger mouvement sur la patte avant du dromadaire, d'autre encore se contentent de tirer sur la corde nouée dans la narine du dromadaire en faisant un geste vers le bas. Tout dépend en fait de la relation d'un chamelier avec ses animaux. Un bon chamelier n'a pas besoin d'avoir à faire appel à la force pour se faire obéir, il sait créer entre lui et ses animaux une véritable relation (tout comme le montre l'article ci-dessus).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bédouine
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1461
Age : 56
Localisation : seine-et-marne
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: RRRRRRRRRRRRR   Mar 4 Déc 2007 - 15:58

Je ne parle pas d'un rapport de force avec le dromadaire, je parle du
RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR, tu vois ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE CHAMELIER ET SON TROUPEAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Troupeau de chevaux
» Le grand troupeau 1
» la bergère et son troupeau
» Troupeau d\'hippopotames endormis
» Voiture radiocommandée dans un troupeau de vaches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: CULTURES & TRADITIONS :: LA VIE CULTURELLE-