LA CULTURE DU MAGHREB
<b>Bonjour cher visiteur !

Regarder c'est bien, partager c'est encore mieux !!
Alors n'hésitez pas à venir vous inscrire et dialoguer avec nous.</b>

LA CULTURE DU MAGHREB

Partageons notre amour pour la culture maghrebine
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Vous venez de vous inscrire, vous devez vous présenter dans la section  PRESENTATION.  Un administrateur vous ouvrira les portes au plus vite dès lors.

Partagez | 
 

 récit d'un mariage typiquement algérois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: récit d'un mariage typiquement algérois   Sam 1 Déc 2007 - 19:37

Récit d'un mariage typiquement algérois

Les mariages algérois se caractérisent par leur raffinement et l'élégance des femmes portant le karakou. Une multitude de costumes brodés se rencontrent. Les sons de la musique algéroise résonnent et honorent la distribution des petits gâteaux et petits fours spécifiques d'Alger.
La fête commence en fait en début de semaine ou dure deux jours d’affilés, les femmes de la famille s’attellent à préparer des gâteaux orientaux.


Le premier jour

La mariée se rend au bain avec les membres de sa famille. Les dames les plus âgées veillent à ce que la mariée suive les traditions anciennes. On allume les bougies, la limonade et les gâteaux sont servis et des voix anonymes entonnent des chants religieux, suscitant des youyous nourris.

Deuxième jour

Place à « El khouara », un après-midi convivial dans une salle des fêtes où la mère de la mariée invite ses proches et ses amies à découvrir les tenues de sa fille. Pendant que l’orchestre andalous bat son plein, la mariée défile dans plusieurs effets vestimentaires. De la robe de fiançailles au karakou, du kaftan au bedroune, du karakou à la robe blanche, la mariée se prêtera au jeu du mannequinat et de la séduction avec un réel plaisir. Des boissons fraîches, des salés, des gâteaux à base d’amandes, du thé et des dragées sont distribués à tour de bras à l’intention des convives. Des convives parfois exigeantes. Les flashs des appareils photo et le zoom des caméras vont bon train.


Troisième jour

Place à trois rendez-vous incontournables : « El taâliq », le repas du soir et « El Henna ». En effet, après que les grandes tantes eurent repassé et placé le trousseau de la future épouse dans les valises, ce dernier est acheminé chez elle. C’est sous des youyous stridents que ses affaires sortent du domicile paternel. Les tantes, les sœurs aînées et les belles-sœurs de la mariée partent en délégation arranger le trousseau de la mariée dans sa future maison. Les beaux-parents les accueillent avec de la limonade, du café et des gâteaux. Un peu plus tard, dans la soirée, un succulent repas « sfari » est concocté à l’intention des invités et des beaux-parents de la mariée. Ce repas, placé sous les auspices du père, comporte des mets, tels qu’une chorba, des boureks, de la « chetitha elhem », des salades, du « ham lahlou » et une corbeille de fruits. Après que les ventres se soient rassasiés, le rituel du henné est à l’honneur. Recouvrant la totalité de son visage avec un foulard en « fetoul » (avec des franches), la belle-mère entonnant des « tekdims » (des chants rituels) demande à sa future bru d’enlever la chaussure de son pied droit pour casser les œufs, signe de la fécondité. Les deux paumes de la main sont badigeonnées de henné. Avant d’enfiler les gants, la belle-mère prend le soin de mettre deux louis d’or au creux de la main de sa belle-fille.


Quatrième jour

Le jour se lève avec un autre grand rendez-vous, celui du départ définitif de la mariée chez elle. Pendant que la mariée se rend chez la coiffeuse, la famille prépare les dernières retouches. Vers 14h, des klaxons et « El Zorna » se font entendre dans le quartier. Les riverains accaparent les balcons, pas question de rater un tel spectacle nuptial. Pendant que l’orchestre traditionnel se concentre sur ses instruments musicaux, six femmes vont chercher la mariée. Après d’interminables embrassades et larmes, le père sort sa fille sous sa coupe. Elle est escortée dans la voiture, garnie de fleurs, par des femmes mariées de sa famille proche. Le cortège est de la partie. Direction : une salle des fêtes de la capitale. A l’entrée de la salle, la belle-mère accueille sa belle-fille avec un verre de lait, des dattes et parfois une clé. Un rituel annonciateur de bonne entente, de procréation et de longévité dans le couple. Durant tout l’après-midi, la mariée portera encore une fois ses tenues. Au moment de la robe blanche, le marié rentre pour l’échange des alliances. Une voiture les attendra dehors pour une destination généralement inconnue.


Cinquième jour

Fin de la cérémonie par un alléchant déjeuner offert à l’intention des parents de la mariée. Après le retour des hommes de la prière du « dhor », les tables sont dressées avec faste et les appétits s’aiguisent. En milieu d’après-midi, du café chaud et des gâteaux dégoulinants de miel sont servis. Après d’interminables discussions, les invités se retirent, laissant derrière eux la mariée dans les bras de sa nouvelle famille. Là, encore, au moment de la séparation douloureuse, des larmes sont essuyées furtivement. La mariée, pour sa part, est inconsolable. Pendant sept jours, la mariée portera ses tenues traditionnelles. Elle sera exemptée de faire le ménage durant toute cette période. Après ce délai, elle pourra voler de ses propres ailes grâce à son nouveau statut de femme mariée.


Edité en janvier 2006
http://dziriya.net/culture_dz_mariage_alger.html
Revenir en haut Aller en bas
marzou
ADMIN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6960
Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: récit d'un mariage typiquement algérois   Dim 2 Déc 2007 - 8:23

C'est un récite vraiment bien détaillé et écrit..... on a vraiment l'impression d'entendre les youyous et de sentir les parfums.

Dis-moi Gazelle, c'est un mariage typiquement algérois que tu as fait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gazelle
MODOMAG
MODOMAG
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1073
Age : 46
Localisation : beaujolais
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: récit d'un mariage typiquement algérois   Dim 2 Déc 2007 - 15:40

effectivement le récit de ce mariage nous laisse rêveur. la tradition du mariage tel qu'il est décrit ci - dessus est observée dans la capitale à Alger et ses alentours. moi je suis d'origine sétifienne et chaouia.
mon mariage a légèrement ressemblé à celui là mais avec des variantes. je me suis mariée en Algérie dans un village près de Sétif.
la fête débute une semaine avant autant chez la future mariée que chez le futur marié.chaque famille prépare des gâteaux pour ses invités respectifs. avec en plus ceux que les parents de la future mariée emmène avec eux le lendemain de la nuit de noces chez la famille du futur marié.

les préparatifs du mariage sont l'occasion pour tous de danser, rire, discuter, plaisanter, passer de bons moments, et ce chez les deux familles.
le lundi, la famille du futur marié accompagnée des membres proches viennent au domicile de la futur mariée pour lui amener la "telaara" (traduction le panier où on retrouve les robes, les bijoux, le nécessaire à maquillage, du parfum, des chaussures,...offerts par le futur marié). des gâteaux sont servis, du café, du thé. on met la musique et tout le monde fait la fête. on prépare pour cette occasion du "aiche" .
les hommes et les femmes sont séparés. c'est à cette occasion que l"on fait intervenir un immam pour célébrer le mariage religieux. à ce moment la, les femmes doivent éteindre la musique et faire le silence.

le mercredi (veille du we en Algérie), c"est le jour de la "henna". chacun des deux familles invitent leurs proches respectifs pour cette occasion. un repas est servi, des gâteaux et des boissons. la fiancée est habillée d'une robe de velours bordeau brodé de fils dorés, portent les bijoux offerts par le fiancé et assiste à la fête assise sur un fauteuil. en fin de soirée, le fiancé accompagné de ses proches vient chez la famille de la fiancée pour lui amener la pièce montée et les boissons pour les invités de la famille de la future mariée. cest à cette occasion que l'on met le henné aux futurs mariés. ils sont assis l'un à coté de l'autre. la tradition veut qu'ils boivent dans le mème verre du lait et partagent une datte. les anciennes entonnent des chants anciens pour célébrer l'union. puis le fiancé retourne chez lui avec ses proches pour continuer la fête. il ramène la moitié de la pièce montée pour la deuxième partie de la soirée qui se passe avec les amis du marié. ces derniers dansent entre eux, donnent de l'argent au marié. cest la tradition du "bellaar". cela siginfie qu'un homme danse au milieu de la pièce pour encourager chacun à donner un billet en l'honneur du marié. cela dure jusqu'à très tard dans la nuit.

la même chose se passe chez la future mariée: chants, musique, danse, gâteaux, boissons.elle montre également ses robes en faisant un défilé devant ses invités.

le lendemain, jeudi, le jour du mariage. la mariée se prépare et attend la venue de son futur époux qui vient la chercher en fin de matinée. son arrivé est ponctué de youyous de klaxons de voitures et de musique. la mariée est conduite dans la voiture décorée de fleurs pour l'occasion. sa famille les suit. et cest parti pour un cortège dans les rues et photos dans le parc. ensuite, la mariée est accueilli chez son époux par des youyous, du lait et des dattes avant de franchir le pas de sa future demeure.
le repas composé de couscous , de chorba, de fruits est servi aux hommes puis aux femmes. la mariée et le marié sont les dernièr servis. ensuite cest danse jusqu"à la tombée de la nuit, photos et caméras.

très tard, le marié décide de s'écliper avec la mariée. les youyous résonnent et tout le monde attend. la virginité étant très importante,la tradition veut que le drap soit montré après l'acte.

le lendemain, c'est la tradition du 'hzem" pour consolider la mariage et montrer que la mariée est fertile et prête à enfanter. c'est un proche du marié qui met la ceinture en or autour de la taille de la mariée , non sans lui laisser un gros billet accroché.

la famille de la mariée est présente car cest elle qui offre le repas. on fait de la "flemsa", sorte de feuilleté arrosé de sauce et de viandes. après le repas, on distribue les gâteaux de la mariée. ensuite seulement les proches restent. la famille de la mariée montre alors a la famille du marié son trousseau: vaisselles, vêtements, linge de maison, linge de lit, dessous, parfums et autres produits de toilettes....

ensuite pendant une semaine la mariée doit seulement être belle tous les jours. elle n'est pas autorisés à faire le ménage, et surtout pas à se munir d'un balai. elle peut par contre montrer ses talents culinaires.

voilà en gros comment sest passé mon mariage dans la cambrousse de chez moi. il est sur qu'ici en France cela se passe autrement. on loue des salles sur 2 jours. les festivités sont plus concentrées et le passage à la mairie est programmé. tandis qu'en Algérie, je ne suis passé devant le maire officialisé l'union que 2 semaines après.

j'ai essayé de retracer au mieux le déroulement du mariage. petite nuance: je n'ai pas eu droit au hammam. la coiffeuse m'avait cramé les cheveux. et je me suis épilé avec l'aide de ma cousine.

ce je veux rajouter cest que chaque région a ses traditions et on essaie de concilier les coutumes de chaque famille. mais si cétait à refaire, je me marierai en France.
Revenir en haut Aller en bas
NINA
*****
*****
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1595
Age : 52
Localisation : France, Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: récit d'un mariage typiquement algérois   Dim 2 Déc 2007 - 17:28

C vrai que les mariage maghrebiens sont très longs et très bo mais à mon propre avis je connais bc de personnes endétés pour payer un bo mariage a leurs enfants!!
Moi ce fut en france on était 20 (plus de Tunisiens que de français mdr)
Mais c vrai qd j'ai vu les mariage en Tunisie au debut ça fait rêver mais après tu te dis (puour certains mariages tout depends de l'oganisation) qu'est ce qu'elle doit se faire chier la mariée mdr!!
C areil en Tunisie les tracitions ne sont pas les mm dans toutes les regions!!
Revenir en haut Aller en bas
Elise
***
***
avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: récit d'un mariage typiquement algérois   Ven 7 Mar 2008 - 17:27

J'ai assisté au mariage de mon beau frère cet été en algérie. Ma belle famille vit à 120 kms d'alger et les choses se sont passées à peu près comme ça à quelques variantes près.
Trèsssssssss fatiguant les mariages algériens ! et dire que je vais sans doute remettre ça cette année pour ma petite belle soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récit d'un mariage typiquement algérois   

Revenir en haut Aller en bas
 

récit d'un mariage typiquement algérois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le mariage en Inde
» Mariage thème Jane AUSTEN
» Ma création de l'urne de mariage DISNEY
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» kit ou template pour faire part mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CULTURE DU MAGHREB :: CULTURES & TRADITIONS :: LA VIE CULTURELLE-